Exposition Musique de la renaissance

Réalisation et documentation : Guy Robert

Avec la Renaissance apparaît le répertoire instrumental

Jusqu’au XVe siècle inclus, la musique est essentiellement vocale, les instruments servent principalement à l’accompagnement du chant. À partir du XVIe siècle les publications consacrées aux instruments solistes (luths, claviers) ou à des ensembles d’instruments, se développent de façon considérable.
L’ambitus (intervalle entre la note la plus grave et la note la plus aiguë d’une composition) de ces œuvres instrumentales augmente de façon très importante.
Ces deux phénomènes vont de pair avec un élargissement de l’instrumentarium. à cette époque, les « facteurs d’instruments » créent des formes nouvelles et les développent en familles : basse, ténor, alto, soprano…
La Renaissance est ainsi être le témoin de la naissance d’un effectif orchestral qui, avec ses différents « pupitres » (cordes, bois, embouchures…), forme une préfiguration de l’orchestre moderne.

Musique à la renaissance

Musique à la renaissance

Contenu de l’exposition

Quinze panneaux iconographiques illustrent de façon explicative les instruments, les ensembles instrumentaux, la notation et la danse au XVIe et au début du XVIIe siècle. Des reconstitutions d’instrument complètent ce panorama : luths, théorbe, flûtes à bec, flûtes traversières, cromornes, orgue positif…

Instruments de musique à la renaissance

Instruments de musique à la renaissance

Principales diffusions

Création : Médiathèque de Neuilly sur Seine 2006
Médiathèque de Guérande – 2007

Présentation de l’exposition – concerts et animations

L’exposition comprend des étiquettes et des commentaires très abondants : elle peut donc être présentée telle quelle sans guide avec le gardiennage de la structure d’accueil.

Animation : en complément, un musicien animateur peut être prévu pour établir un contact plus vivant avec les visiteurs, particulièrement en direction des écoles. L’animateur vient avec ses propres instruments, il n’utilise pas ceux de l’exposition.

Concert : « Quand ce beau printemps je vois » – programme en trio illustrant la musique de cour à la Renaissance : chant, flûtes, cromornes, luth…Il donne un complément à ce panorama : L’exposition offre un complément idéal à un « bal renaissance ».